- RESISTANTS et AMIS de la RESISTANCE - ANACR - FINISTERE

Lundi 27 juin 2022 - QUIMPER HOMMAGE à Robert LOUSSOUARN - Porte-Drapeau de l’ANACR 29 « Cher Robert, Pendant 10 années tu as été avec une grande fidélité, courage, ténacité, le porte-drapeau départemental de notre Association des Anciens Combattants de la Résistance du Finistère (ANACR 29). Chaque dernier dimanche d’avril, en Hommage aux déportés-es morts dans les camps nazis, chaque 8 mai Jour de la Victoire sur l’Allemagne nazie, chaque 15 mai à la cérémonie du Maquis de Penarpont-Châteaulin ,chaque 27 mai Journée Nationale de la Résistance mais également Journée du Souvenir de la Création du Conseil National de la Résistance avec son programme progressiste ce 27 mai 1943, chaque 18 juin en mémoire de l’Appel historique lancé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940, chaque 14 juillet en mémoire des combats de Quillien – Tourc’h et Kernabat – Scaër le 14 et 15 juillet 1944, chaque 11 novembre en mémoire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 mettant fin à la première guerre mondiale, tragédie qui durera 4 longues années ; tu portais haut et fièrement notre drapeau aux couleurs de la République, aux couleurs de la France, ce drapeau des Héroïques résistants-es du Finistère. Honneur à toi Robert et merci ! Seule ta maladie t’a empêché de poursuivre ta mission ; ce drapeau entouré de tous tes chers camarades Porte-Drapeaux, de tous tes amis de l’ANACR départementale. Cher Robert, repose en paix ; ton souvenir ne nous quittera jamais. Nous présentons à toute ta famille nos sincères condoléances attristées ; votre peine est la nôtre ». Anne FRIANT-MENDRES Présidente de l’ANACR Départementale du Finistère, Vice-Présidente du Comité National de l’ANACR.


-----
L'HEROÏQUE EPOPEE DU DUNDEE BRETON AR ZENITH - 1 et 2 et 3
-----

L'HEROÏQUE EPOPEE DU DUNDEE BRETON AR ZENITH - 1
 Le 6 septembre 2013 à Saint Malo, l'association "Aux marins" et  l’association "A.P.P.E.L Ar Zénith" signeront une charte de jumelage.
Le Dundee Breton "Ar Zénith" a été le premier bâtiment civil à rallier l’Angleterre suite à l’appel du général de Gaulle.
Il a fait l’objet d’une restauration remarquable. Il est aujourd'hui classé monument historique.
(Site : www.arzenith.com)
Jacques Le Gall, un des acteurs de cette épopée, nous raconte cet épisode historique de la seconde guerre mondiale.

 

Départ d'"Ar Zénith", le 19 juin 1940
"Comme je l'ai vécu" par Jacques Le Gall

À l'extrémité du Finistère, la presqu'ile du Cap Sizun, avec à son extrémité l'éperon rocheux de la Pointe du Raz et, en face, au large, visible à 6 kilomètres, par-delà le redoutable Raz de Sein, un ilot rocheux au ras des flots (8 mètres au-dessus du niveau de la mer), l'Île de Sein, rocher sur lequel vivaient alors, agglutinés, plus de 1 200 iliens, fort démunis, avec comme seule ressource la pêche. Ils se tenaient vraiment coupés du monde : pratiquement pas de téléphone, ni d’électricité, un seul poste de radio à galène dans le très modeste hôtel de l'île, "l'Océan". Et pour ravitailler ces 1 200 iliens, le courrier de Sein, un très beau bateau, tout neuf, un solide dundee de 20 mètres, capable de transporter jusqu'à 100 personnes et 40 tonnes de marchandises. Il venait, juste au début de la guerre, de remplacer un vieux «Zénith» à bout de souffle, car notre "Ar Zénith" est le troisième de la famille des "Ar Zénith"... Vieille tradition de l'Île de Sein.
 
Il avait comme équipage :    
 
le patron : Jean-Marie Menou, marin expérimenté de 54 ans ;
le mécanicien : Clet-Joseph Guilcher, 32 ans ;
2 jeunes matelots : les frères Guéguen, Michel, 18 ans
 et Gabriel 16 ans ½.
Pour la fin de l'article cliquez ICI + pour la partie 2 ICI partie 3 ICI

Made in RapidWeaver