- RESISTANTS et AMIS de la RESISTANCE - ANACR - FINISTERE

Lundi 27 juin 2022 - QUIMPER HOMMAGE à Robert LOUSSOUARN - Porte-Drapeau de l’ANACR 29 « Cher Robert, Pendant 10 années tu as été avec une grande fidélité, courage, ténacité, le porte-drapeau départemental de notre Association des Anciens Combattants de la Résistance du Finistère (ANACR 29). Chaque dernier dimanche d’avril, en Hommage aux déportés-es morts dans les camps nazis, chaque 8 mai Jour de la Victoire sur l’Allemagne nazie, chaque 15 mai à la cérémonie du Maquis de Penarpont-Châteaulin ,chaque 27 mai Journée Nationale de la Résistance mais également Journée du Souvenir de la Création du Conseil National de la Résistance avec son programme progressiste ce 27 mai 1943, chaque 18 juin en mémoire de l’Appel historique lancé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940, chaque 14 juillet en mémoire des combats de Quillien – Tourc’h et Kernabat – Scaër le 14 et 15 juillet 1944, chaque 11 novembre en mémoire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 mettant fin à la première guerre mondiale, tragédie qui durera 4 longues années ; tu portais haut et fièrement notre drapeau aux couleurs de la République, aux couleurs de la France, ce drapeau des Héroïques résistants-es du Finistère. Honneur à toi Robert et merci ! Seule ta maladie t’a empêché de poursuivre ta mission ; ce drapeau entouré de tous tes chers camarades Porte-Drapeaux, de tous tes amis de l’ANACR départementale. Cher Robert, repose en paix ; ton souvenir ne nous quittera jamais. Nous présentons à toute ta famille nos sincères condoléances attristées ; votre peine est la nôtre ». Anne FRIANT-MENDRES Présidente de l’ANACR Départementale du Finistère, Vice-Présidente du Comité National de l’ANACR.


Kernabat - Scaër cérémonie 16 juillet 2016
Commémoration de Kernabat : l'émoi, 72 ans après
Scaër - Publié le 16/07/2016 – Ouest-France
Stacks Image 7

Sylvie Capitaine et Frédéric Le Beux, ont cité les noms des 18 résistants morts à Kernabat.

Il y a 72 ans, 18 résistants étaient tués à Kernabat. Comme chaque année, l'assistance était nombreuse pour la commémoration, jeudi matin.

L'assistance, nombreuse devant le monument de Kernabat jeudi matin, était constituée des familles des 18 résistants tués en juillet 1944, des amis de la Résistance (ANACR), des associations patriotiques et des élus de Scaër, Tourc'h, Coray et Rosporden. Une fois encore, tous étaient là pour rendre hommage à ces 18 résistants tués par les Allemands, certains torturés, entre le 14 et le 15 juillet 1944.

« Le vent souffle dans les blés »

Cette année, c'est Yohann Daniel qui a rappelé, pour l'ANACR, les faits historiques qui ont suivi la diffusion du message « le vent souffle dans les blés ». Le parachutage à Kervir à 0 h 30, le transfert de seize tonnes de matériel durant la nuit vers Kernabat, l'attaque des soldats allemands, plusieurs centaines contre 200 résistants à partir de midi dans le secteur de Guerveur-Kernabat, le repli vers Quillien, puis les exécutions qui suivirent.

Yohann Daniel a souligné « l'importance du devoir de mémoire » et établi un parallèle avec les « moments de barbarie » qu'a connu la France ces derniers temps, lors des attentats terroristes, mais aussi la guerre en Syrie et les exodes de réfugiés.

Ensuite, Sylvie Capitaine, dont l'oncle Pierre figure au nombre des victimes de juillet 1944, et Frédéric Le Beux ont cité avec gravité et émotion, les noms des 18 résistants dont le nom est gravé sur la stèle.

Made in RapidWeaver