- RESISTANTS et AMIS de la RESISTANCE - ANACR - FINISTERE

Lundi 27 juin 2022 - QUIMPER HOMMAGE à Robert LOUSSOUARN - Porte-Drapeau de l’ANACR 29 « Cher Robert, Pendant 10 années tu as été avec une grande fidélité, courage, ténacité, le porte-drapeau départemental de notre Association des Anciens Combattants de la Résistance du Finistère (ANACR 29). Chaque dernier dimanche d’avril, en Hommage aux déportés-es morts dans les camps nazis, chaque 8 mai Jour de la Victoire sur l’Allemagne nazie, chaque 15 mai à la cérémonie du Maquis de Penarpont-Châteaulin ,chaque 27 mai Journée Nationale de la Résistance mais également Journée du Souvenir de la Création du Conseil National de la Résistance avec son programme progressiste ce 27 mai 1943, chaque 18 juin en mémoire de l’Appel historique lancé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940, chaque 14 juillet en mémoire des combats de Quillien – Tourc’h et Kernabat – Scaër le 14 et 15 juillet 1944, chaque 11 novembre en mémoire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 mettant fin à la première guerre mondiale, tragédie qui durera 4 longues années ; tu portais haut et fièrement notre drapeau aux couleurs de la République, aux couleurs de la France, ce drapeau des Héroïques résistants-es du Finistère. Honneur à toi Robert et merci ! Seule ta maladie t’a empêché de poursuivre ta mission ; ce drapeau entouré de tous tes chers camarades Porte-Drapeaux, de tous tes amis de l’ANACR départementale. Cher Robert, repose en paix ; ton souvenir ne nous quittera jamais. Nous présentons à toute ta famille nos sincères condoléances attristées ; votre peine est la nôtre ». Anne FRIANT-MENDRES Présidente de l’ANACR Départementale du Finistère, Vice-Présidente du Comité National de l’ANACR.


Stacks Image 45




Saint-Eloy-Seconde Guerre Mondiale
LE TELEGRAMME
Publié le 19 août 2019 à 11h52


Mis en ligne le 22 août 2019

Article complet
L’ancien maire, François Rannou, devant la tombe du soldat danois.

À l’heure où l’on commémore le 75e anniversaire de la fin des combats de la Seconde Guerre mondiale, à Saint-Éloy aussi certains habitants se souviennent de cette sombre période. François Rannou, ancien agriculteur et qui fut aussi le maire de la commune des monts d’Arrée, entre 1989 et 2008, rappelle qu’un soldat danois a été inhumé dans le cimetière local.

Il s’agit d’Erik Jacobsen, un aviateur qui combattait dans les rangs de l’armée britannique et dont l’avion, un Spitfire, fut touché par les batteries antiaériennes statiques allemandes lors d’une mission de reconnaissance, au-dessus de Morlaix. Le pilote réussi tout de même à maintenir son avion en vol durant quelques minutes avant qu’il ne s’écrase, près du hameau de Kérivoal, à Saint-Éloy, le 22 mai 1944.

« Sa tombe était régulièrement entretenue par des membres de sa famille. Mais, depuis plusieurs années maintenant, elle ne l’est plus », indique François Rannou. Samedi après-midi, il a porté une attention toute particulière à la sépulture lors du nettoyage du cimetière. « Lorsque j’étais encore agriculteur, il m’est arrivé de faire remonter à la surface quand je labourais le champ, des débris de l’avion », se souvient l’ancien élu.

La mairie fleurie également la tombe de l’aviateur. Une question de mémoire et de reconnaissance pour ceux qui ont permis, au prix de leur vie, de libérer la France.


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/saint-eloy/seconde-guerre-mondiale-en-souvenir-d-un-pilote-danois-19-08-2019-12363353.php#6i7D6F8joPqCeTVa.99

Made in RapidWeaver