- RESISTANTS et AMIS de la RESISTANCE - ANACR - FINISTERE

Lundi 27 juin 2022 - QUIMPER HOMMAGE à Robert LOUSSOUARN - Porte-Drapeau de l’ANACR 29 « Cher Robert, Pendant 10 années tu as été avec une grande fidélité, courage, ténacité, le porte-drapeau départemental de notre Association des Anciens Combattants de la Résistance du Finistère (ANACR 29). Chaque dernier dimanche d’avril, en Hommage aux déportés-es morts dans les camps nazis, chaque 8 mai Jour de la Victoire sur l’Allemagne nazie, chaque 15 mai à la cérémonie du Maquis de Penarpont-Châteaulin ,chaque 27 mai Journée Nationale de la Résistance mais également Journée du Souvenir de la Création du Conseil National de la Résistance avec son programme progressiste ce 27 mai 1943, chaque 18 juin en mémoire de l’Appel historique lancé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940, chaque 14 juillet en mémoire des combats de Quillien – Tourc’h et Kernabat – Scaër le 14 et 15 juillet 1944, chaque 11 novembre en mémoire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 mettant fin à la première guerre mondiale, tragédie qui durera 4 longues années ; tu portais haut et fièrement notre drapeau aux couleurs de la République, aux couleurs de la France, ce drapeau des Héroïques résistants-es du Finistère. Honneur à toi Robert et merci ! Seule ta maladie t’a empêché de poursuivre ta mission ; ce drapeau entouré de tous tes chers camarades Porte-Drapeaux, de tous tes amis de l’ANACR départementale. Cher Robert, repose en paix ; ton souvenir ne nous quittera jamais. Nous présentons à toute ta famille nos sincères condoléances attristées ; votre peine est la nôtre ». Anne FRIANT-MENDRES Présidente de l’ANACR Départementale du Finistère, Vice-Présidente du Comité National de l’ANACR.


Nous faisons une recherche sur l'internement en France, Février 1939_Juin 1940 + Juillet 1940_Mars 1942, de le républicain espagnol, lieutenant de l'armée, OTERO GOMEZ Dionisio (ou AUTERO GOMES Dionisien ou Denis); né le 4-Mars-1912 a Santander, Espagne.


Nous ne savons pas dans quel camp (il a parcouru probablement plusieurs camps d’internement en France metropolitaine) ou CTE a-t-il été interné jusqu'à l'armistice le 22-Juin-1940 lorsqu'il embarque à le 
Explorateur Grandidier depuis Bordeaux jusqu'à Casablanca (Source: Ministere des Affaires Exterieurs, Madrid). 

 
En zone francaise du Maroc, 
mineur (Djerada, Meridja, Kenadza...???) en GTE des chantiers et mines du chemin de fer transaharien BAK (Bou Arfa_Kenadza).


Interné finalement dans le camp 
Sidi-el-Ayachi d'Azemmour, liberé, embarque le 23-Mars-1942 à le São Tomé depuis Casablanca jusqu'à Veracruz, Mexique (Source: Centre des Archives Diplomatiques Nantes).

 
Est-ce-qu'il y a dans vos archives des fiches ou dossiers personnels, relatifs à son
internement en camps ou CTE de Bretagne (cfr. annexes ci-jointes)?.

 
En attente de votre aimable réponse, je vous remercie de votre gentillesse.
 

 
Jose Luis Seoane Moro
Departamento de Geografía
Facultad de Filosofía y Letras
Universidad de Oviedo
Espagne
 
jlseoanemoro@gmail.com

Stacks Image 7250
Stacks Image 7252

Made in RapidWeaver