- RESISTANTS et AMIS de la RESISTANCE - ANACR - FINISTERE

Lundi 27 juin 2022 - QUIMPER HOMMAGE à Robert LOUSSOUARN - Porte-Drapeau de l’ANACR 29 « Cher Robert, Pendant 10 années tu as été avec une grande fidélité, courage, ténacité, le porte-drapeau départemental de notre Association des Anciens Combattants de la Résistance du Finistère (ANACR 29). Chaque dernier dimanche d’avril, en Hommage aux déportés-es morts dans les camps nazis, chaque 8 mai Jour de la Victoire sur l’Allemagne nazie, chaque 15 mai à la cérémonie du Maquis de Penarpont-Châteaulin ,chaque 27 mai Journée Nationale de la Résistance mais également Journée du Souvenir de la Création du Conseil National de la Résistance avec son programme progressiste ce 27 mai 1943, chaque 18 juin en mémoire de l’Appel historique lancé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940, chaque 14 juillet en mémoire des combats de Quillien – Tourc’h et Kernabat – Scaër le 14 et 15 juillet 1944, chaque 11 novembre en mémoire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 mettant fin à la première guerre mondiale, tragédie qui durera 4 longues années ; tu portais haut et fièrement notre drapeau aux couleurs de la République, aux couleurs de la France, ce drapeau des Héroïques résistants-es du Finistère. Honneur à toi Robert et merci ! Seule ta maladie t’a empêché de poursuivre ta mission ; ce drapeau entouré de tous tes chers camarades Porte-Drapeaux, de tous tes amis de l’ANACR départementale. Cher Robert, repose en paix ; ton souvenir ne nous quittera jamais. Nous présentons à toute ta famille nos sincères condoléances attristées ; votre peine est la nôtre ». Anne FRIANT-MENDRES Présidente de l’ANACR Départementale du Finistère, Vice-Présidente du Comité National de l’ANACR.


Brest: Abris. De hauts lieux de mémoire
Abris. De hauts lieux de mémoire
Le Télégramme Brest 10/09/2015
http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/abris-de-hauts-lieux-de-memoire-10-09-2015-10768450.php
Stacks Image 10162
Devant l'entrée de l'abri de Saint-Pierre à Brest s'est déroulée, hier, une cérémonie pleine d'émotion.
Dans le cadre de la Journée des abris et des cérémonies commémoratives de la Libération de Brest, un rassemblement, présidé par Marc Coatanéa, vice-président de Brest Métropole et délégué aux anciens combattants, a été organisé, et une gerbe déposée, hier matin, à l'abri de Saint-Pierre.

Situé sous l'église, ce dernier pouvait accueillir jusqu'à 250 personnes, pendant la Seconde Guerre mondiale.

C'est François Kergonou, de Mémoire de Saint-Pierre et ancien de la Défense passive, qui en a présenté l'historique : « Cet abri était pour nous, pour la population, l'ultime protection lors des bombardements, mais encore fallait-il pouvoir l'atteindre, dans le fracas des canons et des bombes, s'ajoutant aux mugissements répétés de la sirène ! », a-t-il précisé, avec une pensée pour toutes les victimes et, notamment, pour le maire de l'époque, Victor Eusen, qui avait fait construire l'abri de Saint-Pierre et qui a trouvé la mort dans l'incendie et l'explosion de l'abri Sadi-Carnot, au centre-ville, dans la nuit du 8 au 9 septembre 1944.

D'autres cérémonies commémoratives se sont ensuite tenues, hier matin, aux abords des abris de Lambézellec, de l'hôpital Ponchelet, puis Sadi-Carnot.

Michel SEVEN