- RESISTANTS et AMIS de la RESISTANCE - ANACR - FINISTERE

Lundi 27 juin 2022 - QUIMPER HOMMAGE à Robert LOUSSOUARN - Porte-Drapeau de l’ANACR 29 « Cher Robert, Pendant 10 années tu as été avec une grande fidélité, courage, ténacité, le porte-drapeau départemental de notre Association des Anciens Combattants de la Résistance du Finistère (ANACR 29). Chaque dernier dimanche d’avril, en Hommage aux déportés-es morts dans les camps nazis, chaque 8 mai Jour de la Victoire sur l’Allemagne nazie, chaque 15 mai à la cérémonie du Maquis de Penarpont-Châteaulin ,chaque 27 mai Journée Nationale de la Résistance mais également Journée du Souvenir de la Création du Conseil National de la Résistance avec son programme progressiste ce 27 mai 1943, chaque 18 juin en mémoire de l’Appel historique lancé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940, chaque 14 juillet en mémoire des combats de Quillien – Tourc’h et Kernabat – Scaër le 14 et 15 juillet 1944, chaque 11 novembre en mémoire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 mettant fin à la première guerre mondiale, tragédie qui durera 4 longues années ; tu portais haut et fièrement notre drapeau aux couleurs de la République, aux couleurs de la France, ce drapeau des Héroïques résistants-es du Finistère. Honneur à toi Robert et merci ! Seule ta maladie t’a empêché de poursuivre ta mission ; ce drapeau entouré de tous tes chers camarades Porte-Drapeaux, de tous tes amis de l’ANACR départementale. Cher Robert, repose en paix ; ton souvenir ne nous quittera jamais. Nous présentons à toute ta famille nos sincères condoléances attristées ; votre peine est la nôtre ». Anne FRIANT-MENDRES Présidente de l’ANACR Départementale du Finistère, Vice-Présidente du Comité National de l’ANACR.


AVIS DE RECHERCHE : Spitfire du F/Sgt Jeffrey ou Jeffery Morris

Mise en ligne le 17 juin 2019
Chère Madame,
 
Suite à mon appel de ce matin, je me permets de vous envoyer les informations que j'ai collectées concernant ce pilote.
 
 
 
Habitant juste à côté de la commune de Plounévez-Lochrist (Nord Finistère), je fais actuellement des recherches sur le crash du Spitfire du F/Sgt Jeffrey ou Jeffery Morris, 131 squadron, survenu le 17 mai 1944. Le pilote, complétement perdu, ne savait pas où il s'était posé. La copie des enquêtes menées par les autorités anglaises en 1946 m'a permis d'identifier avec certitude le lieu du crash, au lieu-dit Ty Nevez Maillé, en Plounevez-Lochrist.
 
 
Son avion s'étant retourné, M. Simon l'a aidé à en sortir. Mais le pilote a été fait prisonnier peu après. Le soir même, il a été transféré vers Paris par le train et il a réussi à fausser compagnie à ses gardiens dans le métro. Puis il a trouvé refuge dans un "bistro" (mot qu'il emploie dans son rapport d'évasion). Il a pu rejoindre la Grande-Bretagne après la libération de Paris en août 1944.
 
 
 
Il semble avoir été hébergé par M. et Mme Renault.
 
 
 
Selon le fils de Jeffrey Morris, un musée de la Résistance "au nord de Paris" posséderait des photos de son père alors qu'il était caché dans la région parisienne. J'en cherche une afin de pouvoir rédiger un article pour le bulletin communal de Plounévez. Je connais plusieurs témoins de ce crash (ils ont vu l'avion le lendemain) qui seraient heureux de connaître l'histoire complète.
 
 
 
Je me ferai un plaisir de vous fournir l'ensemble des informations que j'ai collectées (rapport d'évasion, enquête d'après-guerre, témoignages).
 
 
 
Je reste à votre disposition pour plus de précisions.
 
Merci d'avance pour votre aide.
 
 
 
Cordialement

Hervé Peaudecerf


Made in RapidWeaver