- RESISTANTS et AMIS de la RESISTANCE - ANACR - FINISTERE

Lundi 27 juin 2022 - QUIMPER HOMMAGE à Robert LOUSSOUARN - Porte-Drapeau de l’ANACR 29 « Cher Robert, Pendant 10 années tu as été avec une grande fidélité, courage, ténacité, le porte-drapeau départemental de notre Association des Anciens Combattants de la Résistance du Finistère (ANACR 29). Chaque dernier dimanche d’avril, en Hommage aux déportés-es morts dans les camps nazis, chaque 8 mai Jour de la Victoire sur l’Allemagne nazie, chaque 15 mai à la cérémonie du Maquis de Penarpont-Châteaulin ,chaque 27 mai Journée Nationale de la Résistance mais également Journée du Souvenir de la Création du Conseil National de la Résistance avec son programme progressiste ce 27 mai 1943, chaque 18 juin en mémoire de l’Appel historique lancé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940, chaque 14 juillet en mémoire des combats de Quillien – Tourc’h et Kernabat – Scaër le 14 et 15 juillet 1944, chaque 11 novembre en mémoire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 mettant fin à la première guerre mondiale, tragédie qui durera 4 longues années ; tu portais haut et fièrement notre drapeau aux couleurs de la République, aux couleurs de la France, ce drapeau des Héroïques résistants-es du Finistère. Honneur à toi Robert et merci ! Seule ta maladie t’a empêché de poursuivre ta mission ; ce drapeau entouré de tous tes chers camarades Porte-Drapeaux, de tous tes amis de l’ANACR départementale. Cher Robert, repose en paix ; ton souvenir ne nous quittera jamais. Nous présentons à toute ta famille nos sincères condoléances attristées ; votre peine est la nôtre ». Anne FRIANT-MENDRES Présidente de l’ANACR Départementale du Finistère, Vice-Présidente du Comité National de l’ANACR.


Croix-Rouge cérémonie 2015
Un hommage aux résistants tombés à la Croix-Rouge (en ESQUIBIEN)
E
squibien - 29 Août

  • un-hommage-aux-resistants-tombes-la-croix-rouge
  • Gendarmes, élus et anciens combattants se sont réunis au monument aux morts de la Croix-Rouge pour rendre hommage aux résistants disparus. | 
Le soir du 26 août 1944, trois jeunes résistants sont tués par un convoi allemand au niveau de la carrière de la Croix-Rouge en ESQUIBIEN.
Mercredi soir, les élus d'Esquibien, d'Audierne et de Plouhinec, ainsi qu'une délégation d'anciens combattants, se sont rendus au monument aux morts afin de rendre hommage aux victimes.

Les événements font suite aux combats de Lesven, à Beuzec-Cap-Sizun, où deux Esquibiennois, Henri Sergent et Pierre Velly, ont été tués.

Après les combats, cinq jeunes Capistes, à bord d'un side-car allemand récupéré à Lesven, reviennent à Audierne apporter la nouvelle de la victoire.

Vers 20 h, entre les Quatre-Vents et la Croix-Rouge, ils croisent un convoi allemand venant de Lézongar en direction de Lesven. C'est l'accident. Les Allemands croient avoir affaire à une de leur patrouille et viennent à leur secours.

Constatant leur méprise, ils cernent les résistants. Edmond Lardic, frappé violemment à la tête, s'écroule au bord de la carrière, sans connaissance. Il est laissé pour mort.

Raymond Stéphan tombe sous les balles tandis que Louis Marzin, d'Audierne et Yves Jadé sont alignés pour être fusillés. Pierre Kerloc'h, de Goulien, bondit par-dessus le mur, mais est touché par balle à l'aisselle gauche.

Il parvient cependant à s'enfuir. À l'issue de la cérémonie, un hommage particulier a été rendu à Edmond Lardic, récemment décédé.

Made in RapidWeaver