La famille GENOT tenait une épicerie en gros au 12 rue des Ecoles à Quimperlé. Eugène, le fils était le Chef du corps franc Vengeance. Un aviateur américain était caché chez eux. les 27 et 28 janvier 1944, la Gestapo arrêtait Eugène, puis, le lendemain Auguste, le père, son épouse Jeanne, les deux filles Marie-Louise et Annie.

Tous périrent dans les camps de concentration nazis.

Madame Coché, mère de Madame GENOT, recevra cinq croix de Chevalier de la Légion d'honneur attribuées à titre posthume à ses enfants et petits-enfants si tragiquement disparus.

http://www.ouest-france.fr/emouvante-ceremonie-la-memoire-de-la-famille-genot-503777
Stacks Image 7418
Stacks Image 7329