Les sept fils du piqueur de pierres

Stacks Image 13


Musée de la Résistance en Argoat – Pôle de l’Etang-Neuf

Les sept fils du piqueur de pierres...ou...
L’histoire du soldat Rolland Lissillour
1er août - 1er novembre 1914

Présentation de l’ouvrage
Dimanche 18 décembre à 15h00


Maria Prat, Albert Lissillour, Frédéric Le Personnic, Jean-Yves Séradin
Quatre auteurs pour un même livre, deux récits dans le même livre, un même personnage pour deux récits !

La nouvelle de Maria Prat,
Les sept fils du piqueur de pierres, parue en 2004 avec le concours de deux professeurs de Guingamp et de leurs élèves, relate le destin tragique d’un Trégastellois parti au front d’où il ne reviendra jamais, alors que son épouse attendait leur sixième enfant, en 1914. Profondément marquée par l’injustice de la situation, Maria Prat en écrira une nouvelle quelques décennies plus tard, sans toutefois connaître l’identité du soldat. Lors de la sortie du livre, un Trégastellois, passionné de généalogie, réalisera que le soldat tué n’est autre que son propre grand-père, Rolland Lissillour ! Cette découverte donnera lieu à un deuxième récit à travers lequel les deux professeurs et le petit-fils de Rolland allieront leurs efforts pour tenter de retracer l’exact parcours du disparu, sans oublier l’histoire de sa famille.

La présente édition,
Les sept fils du piqueur de pierres ou l’histoire du soldat Rolland Lissillour, 1er août - 1er novembre 1914, met en parallèle les deux textes, complémentaires mais non opposés : l’un littéraire et « brodé » (selon les termes de Maria Prat) se veut un témoignage sur une société ancestrale à son crépuscule ; l’autre, historique et le plus réel possible, est riche de nombreuses notes s’appuyant sur les dernières recherches en la matière. L’intérêt du travail des auteurs contemporains se situe cependant, non pas dans un exposé scrupuleux des combats, mais bien plutôt dans la description de l’aspect « humain » de ces soldats ayant connu une souffrance morale à nulle autre pareille, entraînant dans le sillage de cette dernière, celle de familles entières.

Un entretien en breton avec
Maria Prat, peu de temps avant sa mort, met le point final à l’ouvrage.

Albert Lissillour, petit-fils de Rolland, vit à Trégastel, ingénieur retraité, passionné de généalogie, a mené un important travail de recherche sur les anciens trégastellois.

Frédéric Le Personnic est professeur d’histoire-géographie et de breton au collège-lycée Notre Dame de Guingamp.

Jean-Yves Séradin, docteur en sciences de l’éducation, professeur de français en collège de 1974 à 2013, est formateur et chercheur associé à l’équipe PESSOA, UCO, Angers.

Informations pratiques
5€ par personne. Accessible à tous.
Pôle de l’Etang-Neuf - 22480 Saint-Connan
02 96 47 17
66/etangneuf.asso@orange.fr