Courrier du 27 mai 2008
 Objet : Soixante cinquième anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance
Madame ou Monsieur le Maire,
 

Le 27 mai 1943,jour de la création du Conseil National de la Résistance, sous la présidence de Jean Moulin, le Général de Gaulle déclara :
« Dans cette guerre où la Patrie joue son destin, la formation du Conseil National de la Résistance, organe essentiel de la France qui combat, est un élément capital. »
Plus tard, dans ses « Mémoires de Guerre », commentant la création du CNR, il écrit :
« Il produisit un effet décisif, non seulement en ce qu’il affirmait, mais aussi et surtout parce qu’il donnait la preuve, que la Résistance française avait su faire son unité…
J’en fus à l’instant même plus fort, tandis que Washington et Londres mesuraient sans plaisir mais non sans lucidité la portée de l’événement. »
                        Le 27 mai 1943 fut un tournant décisif dans la lutte du peuple français pour sa libération. Sans le Conseil National de la Résistance :
-          La légitimité du Général de Gaulle vis à vis des Alliés anglo-américains n’aurait pas été reconnue.
-          La France n’aurait pas été une des quatre puissances à recevoir la capitulation des armées nazies.
-          La France n’aurait pas été l’un des cinq Grands qui fondèrent l’ONU.
Nous pensons que ce 27 Mai est une date capitale de notre histoire.

  
Nous demandons l’inscription dans le calendrier de la République d’une « Journée Nationale de la Résistance », non chômée, donnant lieu à des cérémonies d’hommage et à des temps forts de la mémoire dans les établissements scolaires.

Nous serions heureux que votre conseil municipal nous apporte son soutien en adoptant un vœu dans ce sens.

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur le Maire, à l’assurance de notre considération.

Le Président                                                                              La Présidente.
            ANACR                                                                    AMIS de la RESISTANCE
Louis LOZAC’H                                                                       Anne FRIANT