Lettre d'information MRN 10: un nouveau site internet pour le MRN

Voir la version en ligne


#nl_container


#nl_header
Click here to edit
1vm
#nl_content

LA LETTRE D'INFORMATION du MRN
Novembre 2016



i2zu
Un nouveau site internet pour le MRN à Champigny

Les piratages répétés du site internet du MRN/Champigny l'année passée nous avaient contraints à une présence en ligne a minima. Le problème est à présent réglé.
Le nouveau site internet du MRN est désormais en ligne à l'adresse suivante :
www.musee-resistance.com.




Exposition "La BD prend le maquis" au Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère à partir du 3 décembre

La bande dessinée a investi depuis longtemps le champ historique de la Seconde Guerre mondiale. Sur une idée originale de Xavier Aumage, archiviste du MRN à Champigny-sur-Marne et commissaire de l'exposition, cette production foisonnante a conduit le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère à bâtir une exposition dédiée au « neuvième art » autour du thème central du maquis, dans une région où cette forme de résistance fut particulièrement développée. Elle revient ainsi sur plus de soixante-dix ans de création artistique à travers des planches originales, des story-boards, des archives et des objets qui gagent de la place du maquis dans les représentations du conflit.

Du 03 décembre 2016 au 22 mai 2017
Au Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère – Maison des Droits de l'Homme

h2v8



Du côté des archives : l'image du mois

h2vi

Mesures de protection prises pour protéger l'obélisque de la Concorde durant la Drôle de Guerre, reportage effectué pour Le Matin, [automne 1939], photographie issue du fonds dit du Matin.
Dans ce même reportage, on retrouve d'autres images des mesures prises pour protéger le Patrimoine notamment celles concernant l'Hôtel de Ville de Paris, Notre-Dame de Paris, les chevaux de Coysevox (Jardin des Tuileries), l'évacuation des oeuvres du Louvre, l'Arc de Triomphe, la colonne de Juillet sur la place de la Bastille, la statue équestre d'Henri IV (place du Pont-Neuf), la Porte Saint-Denis et les coupoles de l'Opéra Garnier, etc.
A chaque fois, les mesures de protection contre les bombardements adoptées consistent à créer des coffrages en bois et/ou à stabiliser les monuments avec des sacs de sable.



Du côté des archives : l'objet du mois

h1q5
Parachute et container pour pigeon voyageur. Coll. MRN
Ce container à pigeons a été parachuté au-dessus de la Seine-et-Marne. La
Royal Air Force britannique a envoyé en France et dans l’Europe occupée de nombreux pigeons voyageurs. Ceux-ci, une fois récupérés et bagués par des résistants, s’envolaient avec des renseignements pour l’Angleterre grâce à un tube fixé à la patte. Ce parachute était accompagné d’une note qui donnait des instructions pour nourrir le volatile et le préparer à son périlleux voyage retour : « Dès que vous arrivez chez vous, donnez de l’eau et de la nourriture au pigeon. Laissez-lui assez d’espace pour remuer à son aise jusqu’à son envol. Soignez-le bien (si c’est nécessaire pendant quelques jours) car il a un rôle très important à remplir ».

Ce parachute est actuellement présenté dans l'exposition du Musée de l'Armée Guerres secrètes (12 octobre 2016-29 janvier 2017) en même temps que plusieurs autres pièces tout aussi exceptionnelles issues de la collection du MRN.
Plus de renseignements sur le site du Musée de l'Armée.



Du côté des archives : le dessin du mois

h2vq
Dessins d’Odette Elina-Gruffy conçus à son retour d’Auschwitz et publiés après-guerre dans Sans fleurs ni couronnes.
Artiste plasticienne, militante communiste, très tôt en zone Sud, elle est chargée de la liaison entre les écrivains résistants tels François Mauriac et Louis Aragon. En 1942, elle entre dans l’Armée secrète et devient la secrétaire de l’état-major de la région toulousaine. Le 18 avril 1944, elle est arrêtée par la Gestapo puis déportée à Auschwitz comme juive et résistante. Elle est libérée par les Russes le 27 janvier 1945. À son retour, son but est de témoigner par le texte et le dessin (Sans fleurs ni couronnes) et de faire vivre la mémoire notamment au sein du Comité international d’Auschwitz dont elle était la secrétaire française.



Adhésion de l'association "Les Compagnons du 8 novembre 1942 – Actes de résistance : mémoire et recherche" au réseau des Amis du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne

Objet de l'association : honorer les derniers survivants à l'action de résistance française qui a permis le succès de l'opération Torch de débarquement des forces alliées américaines et anglaises en Algérie, à Alger et à Oran, le 8 novembre 1942 ; rappeler, célébrer et rassembler avec leurs descendants le souvenir des participants à l'action de résistance du 8 novembre 1942 ; réunir les sympathisants des actions de la France libre et de la résistance autour de l'opération du 8 novembre 1942 ; concourir à l'assemblage et à l'archivage d'un fonds documentaire aux fins d'étude et de conservation pour l'histoire et les générations futures ; susciter et encourager les recherches historiques et les publications universitaires sur les actes de résistance du 8 novembre 1942 ; préparer et mener à terme des rencontres et des événements d'historiens et de chroniqueurs spécialisés.



Création d'un itinéraire mémoire avec le MRN "Des années sombres à la Libération"

Europe de la mémoire est une association dont l'un des objectifs consiste en la valorisation des principaux centres et musées européens de Mémoire.
Dans ce cadre, Europe de la Mémoire a réalisée à l'intention des responsables de groupes scolaires ou adultes, des parcours de mémoire. Le n°1 intitulé "Des années sombres à la Libération" rassemble outre le MRN, l'ancienne gare de déportation de Bobigny, le Mémorial de la Shoah, et le Musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris-Musée Jean Moulin.
Plus de renseignements sur le site d'Europe de la Mémoire.

h176



Le Musée de la Résistance nationale est un musée associatif qui œuvre à la transmission de la mémoire et des valeurs de la Résistance en organisant de multiples initiatives, alliant culture, histoire et mémoire, de manière vivante et intergénérationnelle, à destination de tous les publics.
Il conserve, enrichit et valorise une collection exceptionnelle de plus d'un million de pièces sur la Résistance intérieure française.
Le réseau Musée de la Résistance nationale qui regroupe 25 associations et sites muséographiques est reconnu d'utilité publique. Il a reçu l'agrément Jeunesse et Education populaire.




Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne
Parc Vercors
88 avenue Marx Dormoy
94500 Champigny-sur-Marne
Pour tout renseignement
Tel : 01 48 81 45 97

Le Musée de la Résistance nationale, musée de France, remercie pour leur soutien constant à ses activités les Conseils départementaux du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis, les villes de Paris et de Champigny-sur-Marne ainsi que Fontenay/bois, Ivry/Seine et Vitry/Seine, les comités d’entreprises CCE-Berim, CCAS-EDF-GDF, CRE-RATP et CCE-SNCF.




Venir au Musée de la Résistance nationale

En raison de la préparation du transfert du Musée de la Résistance nationale dans un bâtiment moderne sur les quais de la Marne, le MRN se voit contraint de limiter ses horaires d’ouverture au public.
Désormais, le musée sera ouvert pour les visiteurs individuels : samedi et dimanche entre 14 heures et 18 heures uniquement et pour les groupes, sur réservation uniquement.

Le Centre d'archives du musée est également fermé aux chercheurs en vue de la préparation de la rénovation et de l'agrandissement du Musée de la Résistance nationale.
Tous les engagements pris dans le cadre de conventions sont néanmoins honorés.
Le Centre de conservation et de consultation reste évidemment ouvert aux donateurs et aux bénévoles.




Adhérer à l'association des amis du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne

Le MRN est un musée associatif.
Vous pouvez soutenir ses activités en adhérant à l'association des Amis du Musée de la Résistance nationale.