Czesława Kwoka, 14 ans, est morte en 1943 dans le camp d'extérmination d'Auschwitz.
Stacks Image 21
Le Mémorial d’Auschwitz a publié le 12 mars sur son compte Twitter, la photo de Czesława Kwoka, 14 ans, une adolescente polonaise déportée en 1942, dans le camp d’extermination. Le visage de cette jeune fille frêle, colorisé par une artiste brésilienne, a ému le web.

Elle apparaît engloutie dans sa veste à rayures bleues et grises, dont les pans sont attachés par des épingles à nourrice. Menue, les cheveux coupés ras, grossièrement, Czesława Kwoka, ne semble pas avoir ses 14 ans sur la photo en noir et blanc, publiée le 12 mars dernier sur le compte Twitter du Mémorial d’Auschwitz.

74 ans plus tôt, le 12 mars 1943, la jeune fille est tuée dans le camp d’extermination nazi, après avoir reçu une injection de phénol, une substance hautement toxique, dans le coeur. Née le 15 août 1928, à l’est de la Pologne, elle était arrivée dans le camp le 13 décembre 1942 avec un convoi de 318 femmes.

Stacks Image 11
Le visage de l’adolescente a ému l’artiste brésilienne Marina Amaral qui a colorisé le cliché. Le visuel, repris par le Mémorial de Auschwitz a suscité une vive émotion sur le web.

« Chaque fois que j’ai la possibilité de raconter l’histoire de Czesława (et celle de tant d’autres) à un maximum de gens, je me sens si heureuse », explique l’artiste sur son compte Twitter.
Stacks Image 17
Le regard de la frêle jeune fille, ses traits encore enfantins, sa peau marbrée de poussière, sa coupure à la lèvre - stigmate d’un coup porté par des gardes, juste avant que le cliché ne soit pris, selon le survivant Wilhelm Brasse - prennent une dimension encore plus poignante, une fois mis en couleurs.


La mère Czesława Kwoka a elle aussi été déportée dans le camps d’Auschwitz. Elle est morte le 18 février 1943.