Stacks Image 45


Paris-Sein. L’accolade des Compagnons

LE TELEGRAMME
Publié le 22 août 2019  - Le Télégramme
RONAN LARVOR

Mis en ligne le 23 août 2019
Stacks Image 11
Dominique Salvert et Anne Hidalgo sont tombés dans les bras l’un de l’autre à l’arrivée du bateau. (Le Télégramme/Ronan Larvor)

Deux compagnons se rencontrent, ce jeudi, sur le quai de Sein (29).
« Cela fait si longtemps que je voulais venir ». L’accolade entre Anne Hidalgo et Dominique Salvert est chaleureuse. « Une réelle relation d’amitié s’est créée entre nous », dit la maire de Paris de son homologue îlien.

Ce jeudi, Anne Hidalgo était la deuxième maire de Paris à être accueillie à Sein comme représentante d’une des cinq communes Compagnons de la Libération. En juillet 1980, Jacques Chirac, maire était reçu par Alain Le Roy son homologue pour le baptême d’un précédent canot de sauvetage de la SNSM, en partie financé par la capitale. Les cinq villes qui bénéficient du statut de Compagnon de la Libération ont tissé des liens depuis 1940 et malgré, ou peut-être grâce à leur diversité. Difficile de trouver plus éloignées que Paris, la capitale, et Sein, le bout du monde.

« Sein est une vraie sentinelle de la France libre, commentait ce jeudi le général Christian Baptiste, délégué de l’Ordre de la Libération, présent à Sein pour la rencontre. C’est même la seule commune qui a aussi la Médaille de la Résistance et la Croix de Guerre. Alors qu’il reste seulement quatre hommes Compagnons de la Libération en vie (âgés de 97 à 99 ans), les cinq communes unies par leur distinction, ont fait le serment en 1981 de rester fidèles et solidaires aux valeurs de la Résistance ».

Les rencontres entre les maires de Paris, Sein, Grenoble, Nantes et Vassieux en Vercors sont régulières. La solidarité s’est traduite par une aide de Paris pour la réparation de la digue de l’île endommagée par une tempête. « Paris a aussi créé une mallette pédagogique pour les écoles que nous utilisons », ajoute Dominique Salvert. « C’est un tempérament de résistance, de refus de la résignation, de courage que nous voulons promouvoir. C’est notre mission car les derniers témoins vivants disparaissent », ajoute Anne Hidalgo.

La maire de Paris a été accueillie, ce jeudi, sous un soleil éblouissant à Sein. L’après-midi s’est poursuivie par le dépôt d’une gerbe au Monument des Français Libres, la visite du Musée de l’Abri du Marin et l’inauguration de l’Embarcadère des Cinq Villes Compagnons de la Libération. Dominique Salvert a remis un souvenir à Anne Hidalgo, un magnifique dessin de Didier-Marie Le Bihan, réalisé à l’encre avec un titre évoquant la fine ligne de terre surmontée d’un ciel délavé :
« Un trait d’histoire ». « Car nous n’avons pas la prétention d’avoir écrit une page d’histoire, juste un trait sur l’horizon », résume l’artiste.


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/ile-de-sein/paris-sein-l-accolade-des-compagnons-22-08-2019-12365504.php#ETdgD87wkphx7iBY.99